Usage
  • 125 views
  • 147 downloads

La place de l’Arctique dans le stratégie politique du canada : Stephen Harper et Justin Trudeau

  • Author / Creator
    Gnoan, Ambroise Kablan Amon
  • Résumé
    Ces deux dernières décennies, la politique canadienne a été marquée par des gouvernements conservateurs et libéraux qui ont clamé le changement dès leur accession au pouvoir. Après que Stephen Harper, chef du Parti Conservateur ait déclaré, en 2006, faire la politique autrement à la suite d’un long règne des libéraux, Justin Trudeau, chef du Parti Libéral s’est engagé, en 2015, à apporter du changement par rapport aux conservateurs. Au titre de ces changements, l’Arctique a occupé une grande place compte tenu des défis que présente cette zone du Nord du Canada face au réchauffement climatique et sa position géostratégique. La fonte des glaciers ouvrira la navigation maritime (notamment dans le Passage du Nord-Ouest), et par la même occasion va engendrer des défis aussi bien sur le plan politique, économique, environnemental ainsi que sur le plan de la protection de la population locale en plus de la question de la souveraineté du Canada dans la zone.
    Face à ces défis, Stephen Harper va axer sa stratégie politique dans l’Arctique sur la défense militaire en vue de sécuriser la souveraineté canadienne. Stratégie qui a été plus fondée sur des discours alarmistes et de menace dont cette région ferait l’objet. Quant à Justin Trudeau, il va privilégier la défense de la population et l’environnement ainsi qu’une coopération multilatérale avec les populations autochtones (comme un des piliers de la consolidation de la souveraineté du Canada dans cette région) et les autres États côtiers. D’un point de vue théorique, les conservateurs adopteront une stratégie continentaliste alors que les libéraux opteront pour une politique internationaliste.
    Toutes ces différences apparentes font croire que les politiques canadiennes menées par Harper et Trudeau dans l’Arctique sont opposées. Mais une analyse approfondie permet de constater que, même si leurs orientations sont différentes, ils s’accordent sur la défense des intérêts du Canada, tant sur le plan national que sur le plan international. Fort de cela, la stratégie politique de Justin Trudeau se révèle être, en réalité, une continuité de celle de Stephen Harper.

    Abstract
    Over the past two decades, Canadian politics has been marked by Conservative and Liberal governments that have claimed change upon taking office. After Stephen Harper, leader of the Conservative Party, declared in 2006 that he would do politics differently after a long Liberal reign, Justin Trudeau, leader of the Liberal Party, pledged in 2015 to make a change from the Conservatives. Among these changes, the Arctic has figured prominently given the challenges that this area of Canada's North presents in the face of global warming and its geostrategic position. The melting of the glaciers will open up maritime navigation (particularly in the Northwest Passage), and at the same time will create political, economic, and environmental challenges as well as challenges in terms of protecting the local population, in addition to the question of Canadian sovereignty in the area.
    Faced with these challenges, Stephen Harper will focus his political strategy in the Arctic on military defence to secure Canadian sovereignty. This strategy has been based more on alarmist speeches and threats to the region. Justin Trudeau, on the other hand, will prioritize the defense of the population and the environment, as well as multilateral cooperation with indigenous peoples (as one of the pillars of the consolidation of Canadian sovereignty in this region) and other coastal states. From a theoretical perspective, the Conservatives will adopt a continentalist strategy, while the Liberals will opt for an internationalist policy.
    All these apparent differences make it appear that Harper and Trudeau's Canadian policies in the Arctic are opposites. But a closer look reveals that, although their orientations are different, they agree on defending Canada's interests, both domestically and internationally. Justin Trudeau's political strategy is, in fact, a continuation of Stephen Harper's.

  • Subjects / Keywords
  • Graduation date
    Fall 2022
  • Type of Item
    Thesis
  • Degree
    Master of Arts
  • DOI
    https://doi.org/10.7939/r3-emrx-bq48
  • License
    This thesis is made available by the University of Alberta Library with permission of the copyright owner solely for non-commercial purposes. This thesis, or any portion thereof, may not otherwise be copied or reproduced without the written consent of the copyright owner, except to the extent permitted by Canadian copyright law.