Usage
  • 279 views
  • 286 downloads

Les effets de la pandémie de la COVID-19 sur le bien-être au travail : Perspectives des enseignants albertains

  • Author / Creator
    Essiomle, Komla M
  • Dans un contexte sociétal fortement perturbé par la COVID-19, les préoccupations des enseignants concernant leur santé mentale peuvent être exacerbées. L'objectif de cette recherche est d’identifier les pratiques de leadership qui peuvent permettre aux administrateurs scolaires de favoriser le bien-être au travail des enseignants dans un contexte où l’organisation scolaire fait face à une période de turbulences comme une pandémie .
    Ancrée dans la philosophie pragmatique de John Dewey (1859-1952) et sa théorie de l'enquête qui considère la recherche comme « une investigation visant à comprendre une partie de la réalité et à créer des connaissances pour apporter des changements dans cette partie de la réalité » (Kaushik et Walsh, 2019, p.5), cette étude a utilisé une méthode mixte pour analyser les données recueillies auprès de 35 enseignants.
    Les résultats obtenus démontrent que 86 % des enseignants albertains ayant participé à cette recherche se sentent stressés par leur travail depuis le début de la pandémie de la COVID-19 et 14 % ont besoin d’une prise en charge immédiate liée aux symptômes d’épuisement professionnel. Les causes des problèmes de santé mentale révélées dans l'étude sont principalement liées (a) à la surcharge de travail, (b) à l'absence de directives claires de la part d’Alberta Education sur la manière de gérer la pandémie dans les écoles, (c) aux longues heures travaillées (au-delà de 40 heures par semaine), (d) à la peur d’être contaminé par la COVID-19, (e) au temps passé devant un écran tous les jours, (f) à l'isolement social, (g) à la non atteinte des objectifs d'apprentissage par les élèves, et (h) à la prospection en vue de la mise en œuvre d'un nouveau programme scolaire de la maternelle à la 6ᵉ année alors que la pandémie est toujours en cours.
    Bien que ces résultats révèlent dans leur ensemble une perception négative des enseignants en ce qui concerne leur bien-être au travail, cette recherche rapporte également que l'adoption de certaines pratiques par les équipes de direction des écoles peut permettre d’atténuer les effets stressants de la profession. Plus précisément, nous avons trouvé que l'intelligence émotionnelle des chefs d'établissement combiné avec l’exercice d’un leadership pédagogique et d’un leadership moral pourrait améliorer le bien-être au travail des éducateurs

  • Subjects / Keywords
  • Graduation date
    Spring 2022
  • Type of Item
    Thesis
  • Degree
    Master of Education
  • DOI
    https://doi.org/10.7939/r3-m8sw-mg61
  • License
    This thesis is made available by the University of Alberta Libraries with permission of the copyright owner solely for non-commercial purposes. This thesis, or any portion thereof, may not otherwise be copied or reproduced without the written consent of the copyright owner, except to the extent permitted by Canadian copyright law.